FILMER LE TRAVAIL

Commentaires fermés sur FILMER LE TRAVAIL

Festival international du Film « FILMER LE TRAVAIL »

à Poitiers du vendredi 10 février au 19 février 2017.

Projection de films, documentaires, expositions et conférences

avec un thème principal « Travail, entre risques et protections ».

Consulter: filmerletravail.org/

LA SOCIALE -VIVE LA SECU!-

Commentaires fermés sur LA SOCIALE -VIVE LA SECU!-

LA SOCIALE  -VIVE LA SÉCU !-

                                               En finir avec la souffrance et l’angoisse du lendemain

Les associations  ART&CULTURE et la section de La Roche-sur-Yon de la LIGUE DES DROITS DE L’HOMME accueillaient Gilles PERRET pour son dernier film, au CONCORDE, dans le cadre de « C’est Mai toute l’année ». La salle affichait complet mais deux séances sont organisées et vous pouvez encore aller voir ce film militant.

On retiendra de ce film que le CDHMOT soutient, ces aspects principaux qui sont autant d’ambitions que Gilles Perret a réussi à faire passer :

La restauration –on pourrait presque dire la réhabilitation- de la personnalité et du rôle essentiel d’Ambroise Croizat (1901-1951) que l’on peut considérer comme un des fondateurs de la Sécu et le pivot de sa mise en place. Comme député du Front populaire, comme syndicaliste (cet ancien ajusteur devint secrétaire de la fédération des métaux CGTU puis CGT unifiée), comme communiste (dès 1920, au comité central depuis 1929) et comme ministre du Travail de 1945 à 1947. On n’a guère à s’interroger sur l’occultation de cette personnalité dès le départ des communistes du gouvernement, la Guerre froide et le continuel détricotage de la Sécu depuis les Ordonnances de 1967 jusqu’aux plus récentes remises en cause des structures et des principes. On a toujours voulu effacer le rôle  de la classe ouvrière organisée dans le rapport de forces instauré à l’époque – le PC fort de l’héritage de la Résistance,  représente plus d’un quart des voix, la CGT jusqu’à la scission de 1948 dépasse les 6 millions d’adhérents. C’est sur cette classe ouvrière que repose la mise en place des caisses de Sécurité sociale, formidable chantier réalisé en deux ans. Loin du prétendu « consensus » des grands partis au lendemain de la Guerre ! On sait que le MRP, la CFTC, la Mutualité…le patronat…y étaient hostiles et il a fallu imposer, en partant du Programme du CNR, des Ordonnances de 1945 et des lois de 1946, les principes d’unicité, de financement sur cotisations (salaire différé), l’universalité et la solidarité. La gestion des caisses par les représentants des assurés, désignés par les syndicats puis élus, n’ayant pas été la dernière pomme de discorde !

L’ambition de démontrer –pas une histoire de la Sécu- mais les liens entre le système de protection sociale et le mouvement ouvrier cherchant à se dégager de l’assistance et de la charité afin comme le disait Ferdinand Pelloutier  (le fondateur des Bourses du Travail) fin XIXème que « le travailleur ait la science de son malheur » et qu’il s’en émancipe.

Un travail réussi, à partir du collectage des témoignages, du montage confrontant archives et acteurs de l’époque de la création de la Sécu comme Fragonara (militant syndicaliste et communiste, organisateur en Haute-Savoie),  sur les strates de la mémoire entre mémoire individuelle, collective, partisane, et nationale.

Une interrogation en guise de conclusion : on aurait pu esquisser un questionnement dialectique. S’il s’agissait indéniablement d’une conquête ouvrière, ce premier pas vers une démocratie sociale est resté inachevé. D’aucuns l’ont porté comme un instrument de la régulation sociale et d’autres transformé comme un élément de pacification sociale contre la lutte des classes.

Toujours est-il que ce film doit continuer son travail : défendre la Sécu !

Le CDHMOT soutient le film de Gilles Perret LA SOCIALE

Commentaires fermés sur Le CDHMOT soutient le film de Gilles Perret LA SOCIALE

initiatives-2017-la-sociale-flyers-copie

Le dimanche 15 janvier à 16h

dans le cadre de « C’est Mai toute l’année« 

au cinéma Le Concorde

en présence du réalisateur

COMME DES LIONS Ciné-Débat

Commentaires fermés sur COMME DES LIONS Ciné-Débat

compte-rendu-comme-des-lions

COMME DES LIONS Ciné-Débat le mardi 4 octobre au Concorde

Commentaires fermés sur COMME DES LIONS Ciné-Débat le mardi 4 octobre au Concorde

comme-des-lions

La vie est à nous: un film reflet du Front populaire

Commentaires fermés sur La vie est à nous: un film reflet du Front populaire

Une cinquantaine de personnes ont assisté à la projection du film précédé d’un reportage d’une dizaine de minutes consacré « Aux grèves  d’occupation » de juin 1936.

Anne Jollet, historienne, a resitué le film – oeuvre collective même si l’attribution à Renoir est assumée- dans le contexte: celui de la campagne des élections législatives du printemps 36.

L’essentiel étant tourné en 1935.affiche La vie est à nous

Composition complexe, faite de « collages » entre images documentaires, scènes de fiction jouées par des acteurs connus, de théâtre chanté à la manière du groupe Octobre, tout tient dans le montage, qui insuffle l’élan du Rassemblement populaire avant la victoire électorale du Front populaire. Film de propagande commandé par Jacques Duclos à la gloire du parti communiste qui venait de connaître le tournant stratégique de l’ouverture aux classes moyennes après des années de « classe contre classe ».  Le débat porta à la fois sur la construction du film, sa réalisation, sa place dans la mémoire du Front populaire et sur les transpositions possibles  et leurs limites, ici et maintenant.

JEAN ZAY FILM/ CONFERENCE Mercredi 22 juin 18h30 Médiathèque

Commentaires fermés sur JEAN ZAY FILM/ CONFERENCE Mercredi 22 juin 18h30 Médiathèque

 

FILM DOCUMENTAIRE   AFFICHE Conf J.ZAY

Jean Zay    Ministre du Cinéma

Réalisé par Alain Tyr et Francis Gendron         

CONFÉRENCE   par   Pierre-Louis EMERY

Président du Cercle Jean-Zay (Orléans)

Jean Zay ministre de l’Education nationale   et de la vie « culturelle » du Front populaire.                  

Son destin particulier, son apport visionnaire et les suites de son œuvre

Older Entries